Un aménagement du territoire qui évolue

La loi sur l’aménagement du territoire est modifiée en 1999. Cette révision rend possible la réalisation d’activités accessoires sur l’exploitation.  L’idée est de permettre aux agriculteurs de trouver des sources de revenus complémentaires à la production (agritourisme, école à la ferme, atelier de réparation de machines agricoles, etc.).

L’autorisation d’une activité accessoire suppose néanmoins que l’activité agricole reste centrale et que l’activité accessoire n’ait pas d’impact majeur sur le territoire.