Un consommateur « doctissimo »

De nombreuses crises sanitaires ont remis en question les méthodes industrielles de production des aliments. Le consommateur est conscient des liens entre un régime alimentaire équilibré et une bonne santé. Il est attentif à ce qu’il mange et est prêt à payer plus pour des produits sains.

La part des produits biologiques a fortement augmenté. Le consommateur privilégie aussi les liens directs avec les agriculteurs.

Le budget des ménages pour l’alimentation a augmenté régulièrement depuis 2010 et atteint 12% en 2030.