Une agriculture bien soutenue

La politique agricole de 1951 vise à maintenir une agriculture forte pour assurer à la Suisse une meilleure autonomie alimentaire.

La Confédération achète, à des prix fixes, la production agricole du pays. Cela  incite les agriculteurs à produire davantage, d’autant que les progrès techniques (engrais, pesticides) permettent d’améliorer facilement les rendements.

Pour les agriculteurs, les prix payés par la Confédération pour la production sont trop bas et ils manifestent leur mécontentement devant le Palais fédéral en 1954 et 1961.